La Rôtisserie du Chambertin

 

Un lieu d’exception

La Rôtisserie du Chambertin tient son dynamisme de son inspiration directe: la vigne. Nous vous proposons diverses expériences: dégustations, soirée viticole et découverte de nos producteurs. Gardez un œil sur notre maison qui ne vous a pas encore tout dévoilé…

Un lieu chargé d’histoire

Bâtie au 18ème siècle au cœur du village de Gevrey-Chambertin, La Rôtisserie du Chambertin fait partie du patrimoine historique de la Côte de Nuits. Gevrey-Chambertin est l’un des vignobles les plus prestigieux de Bourgogne, avec une résonnance dans le monde entier.

La Rôtisserie du Chambertin est fondée en 1967 par Pierre et Céline Menneveau.
L’établissement réunit des bâtiments construits aux XVIIème et XVIIIème siècles, certains ayant appartenu à la famille Jobert de Chambertin. Claude-Auguste Marchand (1843-1904) y est tonnelier. Personnage flamboyant, son fils Charles (1869-1938) crée ici la maison de négoce-éleveur en vins de Bourgogne Marchand-Bolnot. Petit-fils de Charles Marchand, Pierre Menneveau (1929-2004) épouse Céline Dubost (1931-1985). Ils conçoivent ce restaurant mettant en valeur des caves exceptionnelles ainsi qu’un décor imaginé avec goût dans l’esprit vigneron. Elève de Marcel Trompier et de Pierre Troisgros, Céline se révèle une cuisinière vite remarquée, honorée par la Clé d’or GaultMillau, par la première Table d’argent GaultMillau décernée en Province, par l’Etoile Michelin, de nombreuses distinctions. Pierre connaît tout le monde : parfait officier de bouche, il veille à l’accueil et conseille les vins qui – s’en étonnera-t-on ? – récitent le bréviaire de Gevrey-Chambertin. La Rôtisserie occupe très tôt une place de choix sur la Route des Grands Crus. Céline développe souvent une cuisine bourguignonne assez classique en l’épurant, en en éliminant les poncifs et parfois les errements. Son coq au vin à l’ancienne et à la lie de Chambertin, en cette sauce courte si éloignée des préparations farineuses d’autrefois, ou sa truite soufflée à la mousse de brochet et au coulis de homard, que d’heureux souvenirs en mémoire ! Et ses crêtes de coq ! Ami de la maison, le célèbre dessinateur Jacques Faizant signe la carte. Bref, cette maison possède ce qui manque parfois à un grand restaurant : son âme. Hélas ! très jeune encore, Céline est emportée par la maladie. Avec Pierre, le restaurant connaît alors plusieurs excellents chefs, ainsi Serge Lanoix et Jean-Pierre Nicolas. Puis La Rôtisserie du Chambertin ferme les yeux, devenant quelque temps la Belle au Vin dormant.
L’été 2014 la voit heureusement renaître en son réveil.

Le renouveau en 2014

2014 marque la réouverture tant attendue de La Rôtisserie du Chambertin. Les travaux entrepris dans le bâtiment ont été réalisés dans l’objectif de respecter toute l’authenticité des lieux. C’est donc dans un cadre entièrement restauré que La Rôtisserie du Chambertin accueille désormais ces convives, dans la tradition d’antan et la convivialité.
Pour mieux recevoir ses visiteurs, la Rôtisserie du Chambertin s’est dotée d’une partie hôtelière, entièrement imaginée par les nouveaux propriétaires. Les 9 chambres qui composent l’hôtel ont toutes leur caractère : revêtements, textures, mobiliers, … tout a été minutieusement sélectionné pour parfaire une ambiance chaleureuse et unique.
Découvrir les chambres

La Bourgogne gastronomique

La région est riche à bien des égards et c’est en cuisine que la Rôtisserie du Chambertin vous propose de poursuivre la découverte.  Aux fourneaux, le Chef concocte une cuisine de tradition, inspirée directement du marché, dans le respect des produits et des producteurs. La carte est vivante et ne manquera pas d’évoluer au gré des saisons.

Découvrir le Bistrot Lucien